Accueil > LA POLICE > Prison ferme pour les agresseurs des policiers aux Tarterêts

Prison ferme pour les agresseurs des policiers aux Tarterêts

août 18, 2010

Les sanctions ne se seront pas fait attendre, après les incidents qui ont opposé des policiers à des jeunes, la semaine dernière à Corbeil-Essonnes. Karim, 20 ans, a été reconnu coupable d’avoir frappé un policier et de lui avoir arraché son casque. Il écope d’un an de prison dont 7 mois ferme. Mehdi, 18 ans, est condamné à 3 mois ferme pour des injures et des doigts d’honneur à l’encontre des forces de l’ordre.

 «Ils voulaient nous massacrer»

Mercredi soir, le tribunal correctionnel d’Evry a condamné ces deux hommes à la suite des violentes échauffourées ayant jeunes et forces de l’ordre jeudi dernier, dans la cité sensible des Tarterêts. Cinq fonctionnaires avaient été blessés. L’un d’eux avait eu le doigt cassé par un coup de marteau. «Ils voulaient en découdre, ils voulaient nous massacrer», a rapporté ce policier, au bord des larmes, devant le tribunal.

Après ces émeutes, deux autres jeunes, dont l’auteur présumé du coup de marteau, ont également été interpellés. Mineurs, ils étaient présentés mercredi soir au juge des enfants en vue d’une mise en examen.

De lourdes peines selon la défense

L’un des deux avocats de la défense, Me Laurent Caruso, a fait état d’un «climat anormalement tendu» et d’une «décision mi-figue mi-raisin» : «J’ai déjà vu des sanctions bien moindres sur ce type de faits».

Le directeur départemental de la sécurité publique, Jean-Claude Borel-Garin, a souligné qu’il ne s’attendait pas à des peines plus lourdes. «En 36 ans, c’est la deuxième fois que je vois un policier aussi meurtri par une agression», a-t-il encore commenté.

Publicités
Catégories :LA POLICE
%d blogueurs aiment cette page :